3ème station :

Jésus tombe.

Durant sa vie, Jésus a dû tomber d’épuisement

(ses journées n’étaient-elles pas riches, combles ?

On le voit endormi à l’arrière d’un bateau...), tomber de lassitude devant le manque de foi de ses amis, de sa famille, de sa ville natale... de son peuple ,

tomber sous le poids de la haine, du mépris, de l’orgueil, de l’égoïsme, ...,

de la méchanceté humaine.

Mais il n’a pas pour autant abandonné le chemin.

Tout cela, il l’a surmonté, dépassé.

“Parfois, tout nous semble difficile, insurmontable... Il y a trop de guerres, trop de misère, trop de haines,... et dans nos vies tout semble sombre.

L’amour est trop difficile à faire fleurir.

 

Aide-nous, Dieu d’Amour, à ne pas abandonner en chemin, à ne pas laisser s’éteindre Ton Feu en nous, à nous remettre en marche.”

Nous t’adorons, Ô Christ et nous Te bénissons ! 

Par ta sainte Croix, Tu as racheté le monde.