4ème station :

Jésus rencontre sa mère.

L’évangile de Jean nous dit que près de la croix se tenait Marie et que Jésus la vit .

Parce qu’elle est maman, Marie souffre profondément.

Elle est déchirée de douleur à la vue des souffrances de Jésus mais pas une plainte, pas un doute ne l’effleure. Dans son malheur, elle garde confiance!

Elle est là et son regard, sa présence silencieuse apportent le réconfort, le soutien. Jésus n’est plus seul...

“Un regard, une présence silencieuse suffisent souvent à redonner le courage qui manque ; ils peuvent aussi raviver en nous l’espérance,

la confiance et nous aider à nous dépasser...

Avons-nous connu cela? Avons-nous reçu d’une simple présence,

d’un sourire, d’un regard?

Et inversement, notre présence a-t-elle un jour réconforté, soutenu quelqu’un?”

Nous t’adorons, Ô Christ et nous Te bénissons ! 

Par ta sainte Croix, Tu as racheté le monde.