11ème station :

Jésus est cloué sur la croix.

Les portes de la vie semblent se fermer...

Jésus est attaché...cloué...

Il n’existe plus d’autres issues possibles que celle de la mort...

Jésus ne se débat pas; il ne crie pas la haine, la vengeance

(au contraire, il pardonne); il ne renie pas Dieu.

Il vit seulement et jusqu’au bout, au milieu du peuple qu’il aime,

le Beau chemin de l’Amour... quitte à souffrir... quitte à mourir...

Par sa vie offerte, il “hurle” l’Amour Infini qui baigne ses jours,

l’Amour Infini qui cherche le coeur de l’homme pour y vivre...

Et nous combien de fois dans nos vies n’avons-nous pas été cloués à la souffrance pensant qu’il n’y a aucune issue.

Il nous faut découvrir que Jésus n’est pas celui qui explique notre souffrance, qui sauve notre souffrance,

mais il la prend en charge,

il la vit avec nous.

Nous t’adorons, Ô Christ et nous Te bénissons ! 

Par ta sainte Croix, Tu as racheté le monde.