6ème station :

Véronique essuie le visage de Jésus.

L’Evangile ne nous dit rien de Véronique dont le nom signifie:

“image vraie de Dieu”.

Et que fait Véronique? Elle essuie avec beaucoup de tendresse le visage fatigué, poussiéreux, douloureux de Jésus; elle apaise, purifie, redonne un élan, aide à affronter l’inconnu.

Par ce geste, elle dit aussi toute la valeur, toute l’importance que Jésus a à ses yeux. Dans ce monde de souffrance, d’indifférence, de solitude, Véronique nous invite à croire en la tendresse d’un Dieu toujours présent qui se propose sans jamais contraindre, d’un Dieu discret et pourtant intime.

Apprends-nous, Dieu d’Amour, à devenir chaque jour davantage comme une petite image de Toi et pour cela à tendre davantage notre regard vers les autres, à voir leur souffrance, à les soulager un peu.

Quelqu’un a-t-il été un jour pour nous: “vraie image de Dieu”?

Et nous, avons-nous été pour d’autres cette petite image?

Nous t’adorons, Ô Christ et nous Te bénissons ! 

Par ta sainte Croix, Tu as racheté le monde.